Erriadh : découvrir le street art tunisien

Erriadh Djerba Tunisie

Erriadh et djerbahood

Hello,

J’espère que vous allez bien et que vous passez une bonne journée.

Aujourd’hui, je suis ravie de vous proposer un article sur Erriadh. Une petite ville de Djerba, connue et reconnue pour son street-art.

Visite guidée au cœur de l’art de rue tunisien
Erriadh

Erriadh, Er Riadh ou Er-Riadh, signifie « petit quartier » en arabe. Cette ville, (que je qualifierais de village) au sud de Houmt Souk, dans le centre de l’île de Djerba, regorge d’œuvres d’art. Elle est tellement surprenante que je me devais de lui dédier un article. 

Les murs des maisons ont été recouverts de fresques dans le cadre de l’opération Djerbahood qui a été initiée en 2014. C’est une manifestation d’art urbain durant laquelle des artistes du monde entier ont investi Erriadh pour réaliser 250 œuvres.

100 artistes de 30 nationalités différentes ont participé à l’évènement, parmi lesquels Diogo Machado, Aya Tarek, C215, eL Seed, Fintan Magee, Jace, Pantonio, Phlegm, Roa, Swoon ou encore Julien Malland alias Seth, un artiste urbain français, médiatisé notamment à travers ses participations à plusieurs épisodes de l’émission Les Nouveaux Explorateurs.

Au fil des années, les œuvres évoluent… Elles sont sans cesse, renouvelées, ce village est un musée à ciel ouvert qui se redessine continuellement.

TV5 Monde : Erriad, emission 2014

Les œuvres présentées dans cette vidéo sont différentes de celles que j’ai pu découvrir et c’est ce qui fait la richesse et l’intérêt de ce street art en constante évolution

Différents techniques sont utilisées, peinture, bombe, carrelage, poterie, le tout dans une scénographie naturelle de jeu d’ombres et de lumières.

Erriadh
Passons à la découverte…

Street art Erriadh

Comment visiter Erriadh ? C’est très simple, il faut s’y perdre !

C’est une petite ville avec une place centrale, toutes les petites rues convergent autour d’elle. Pas de risque de se perdre… 

L’art de rue prend tout sont sens à Erriadh !

La qualité des œuvres est époustouflante alors qu’elles sont en accès libre, face aux agressions naturelles et humaines. La taille varie suivant les œuvres et les techniques utilisées. Certaines sont impressionnantes par l’émotion qu’elles procurent, leur détail, leur taille…

Erriadh, la force des messages

Comme tout œuvre, ces créations de rue ont plusieurs lectures… à travers nos filtres et notre sensibilité, chacun, se les approprie différemment et en fait UNE histoire. Pour peu que l’on regarde les détails, une « belle » représentation cache un message symbolique fort !

Erriadh Djerba Tunisie

L’artiste INTI nous offre dans cette création un aperçu de la culture, du travail et de la fragilité des tunisiens. Ceux-ci sont mis au centre de l’œuvre pour nous proposer un tableau coloré qui reflète leur coutumes et leur histoire.

Cette femme menottée déploie toute sa force vers la liberté  

Création de Fares Cachoux

Erriadh
Est-ce un simple voyageur ou un homme qui fuit la guerre ?

Cette œuvre à taille humaine, de Fares Cachoux me bouleverse… Cet artiste franco syrien transmet toute la souffrance et le poids de la guerre. Ces œuvres d’une grande délicatesse font éclater son engagement pour le peuple syrien. Elles prennent également tous leur sens avec la guerre en Ukraine. 

Lors de la visite, j’étais seule au monde, comme vous pouvez le voir sur les photos. Le mois de mars est vraiment propice à la visite car on peut apprécier les œuvres sans être bousculé…  J’ai croisé seulement quelques touristes qui venaient découvrir cet art urbain. Toutes les œuvres sont « bien » conservées. Il y a peu de dégradation, ce street art est respecté malgré qu’il puisse être touché.

Erriadh, c'est aussi des portes...

De toutes les couleurs, formes, décorées avec soin, les portes sont également de véritables ouvrages d’art. Elles ponctuent les rues de touches de couleurs.

Erriadh Djerba Tunisie

Elles se fondent entre ciel et fleurs. 

Le bleu tunisien, proche du bleu majorelle est omniprésent et fait écho au ciel. Quelques petites touchent de bougainvilliers viennent réchauffer cette très jolie couleur froide.

Et au détour d'une rue...

Erriadh Djerba Tunisie

… un chachou nous accueille dans son bar, le plus petit et sans doute le plus charmant d’Erriadh. Une place pour deux, un cocon tunisien.

Erriadh Djerba Tunisie

Erriadh et sa place centrale

Il y a quelques petites boutiques sur la petite place centrale. Deux ont retenu mon attention Chouchoupaille et Sable Blanc. 

Erriadh

Chouchoupaille

Sandrine, Chouchoupaille confectionne de magnifiques paniers, sacs, pochettes, porte-monnaie, porte clefs… Ces créations sont en matières naturelles, raphia, paille, céramique ,bois coton , laine… Et bien entendu, je ne pouvais pas rentrer sans un joli souvenir, j’ai donc jeté mon dévolu sur le sac en bas à droite.

Sable Blanc

Cette boutique propose de nombreuses créations artisanales avec des pierres, perles et l’œil de sainte Lucie. C’est un coquillage, travaillé par coupe qui laisse apparaître une forme d’escargot. Il est censé protéger contre le mauvais sort. Alors, je n’ai pu résister à la tentation de ramener un trio de bracelets pour ma fille…

Erriadh Djerba

Quelques prix pour se repérer

La visite de la ville est gratuite.

Attention aux arnaques et pseudo guides qui certes peuvent vous donner quelques infos mais qui en aucun cas sont reconnus ou certifiés. Idem pour les guides « Airbnb » (ils se présentent comme ça), qui proposent de visiter des appartements ou cours intérieures.  

  • De l’hôtel Royal Karthago à Aghir, aller-retour en taxi 32 dinars (soit moins de 10€ pour 2).
  • Le grand panier en osier fait main : 95 dinars = 31€
  • 3 bracelets avec perles et œil de Lucie : 25 dinars les 3 = 8€ les 3
  • Sur les photos, les prix affichés sont en dinar.

Erriadh, un village à découvrir absolument

Que l’on soit sensible ou pas, à l’art, on ne peut pas rester indifférent à Erriadh. Qu’on apprécie les œuvres pour leur beauté, leur message, leur symbolique, Erriadh vaut le détour !

C’est aussi l’occasion de découvrir de nombreux artistes, de toute nationalité.

Déambuler dans ce village et découvrir les fresques, les portes et les petites ruelles est une expérience incroyable, accessible à tous.

Erriadh Djerba

J’espère que cet article vous aura permis de découvrir Erriadh et son street art et vous donnera envie de visiter ce village. 

Aviez-vous déjà entendu parler d’Erriadh ? Est-ce que cette visite vous a plu ?

Je vous embrasse et vous souhaite une excellente après-midi. 

Christèle 

26 réflexions sur “Erriadh : découvrir le street art tunisien”

  1. merci pour ces jolies photos, je suis depuis le début (2014) ce beau projet de la Galerie Itinerrance à Paris, et c’est un lieu que je rêve de voir un jour de mes propres yeux !

    1. Les Carnets d'une Quadra

      Bonjour et ravie de faire votre connaissance.
      C’est un village tellement étonnant, c’est incroyable de découvrir autant d’œuvres d’art à ciel ouvert ! Il règne une atmosphère très particulière… qui permet de croquer ces créations pour notre plus grand plaisir.
      J’espère que vous aurez l’occasion de visiter Erriadh et de profiter de ce lieu magique !
      Belle après-midi,
      Christèle

  2. Coups de Cœur de Mumu

    Coucou ma Christèle,
    C’est trop beau, j’adore ! Ce sont de véritables oeuvres d’art !
    Gros bisous et bonne soirée

    1. Les Carnets d'une Quadra

      Hello ma Mumu,
      Je te remercie pour ton commentaire.
      C’était tellement beau, j’avais l’impression d’être dans un musée à ciel ouvert.
      Gros gros bisous et belle après-midi,
      Christèle

  3. Coucou,
    Waoh j’aime beaucoup ces œuvres, c’est vrai que c’est touchant et émouvant et c’est beau ce street art ! J’adore les portes aussi, qui font clairement voyager 🙂
    Des bisous !

    1. Les Carnets d'une Quadra

      Hello,
      Je te remercie pour ton message.
      Je suis ravie de voir que le street art te touche et te plait. Cette petite ville est tellement sympa, on passe de découvertes en découvertes…
      Bises et belle après-midi,
      Christèle

  4. Coucou
    Et mince, je passe et je ne vois pas le commentaire que je t’avais fait 🙁
    Et dire que j’avais tout en roman en mode je raconte ma vie. ^^
    En bref, je suis allée en Tunisie il y a quelques années ( quelques décennies même…)
    A l’époque, on n’avait pas beaucoup d’argent alors, lors de notre séjour, on vivant à la tunisienne . Je me rappelle qu’on avait pris un bus et qu’une personne était montait avec sa chèvre.
    On en garde un souvenir précieux, des gens super gentils avec qui on a pu beaucoup parler.
    Gros bisous

    1. Les Carnets d'une Quadra

      Hello ma Natie,
      Je te remercie pour ton commentaire et désolée que le premier ne soit pas « passé ».
      Tu avais du passer un agréable séjour en totale immersion ! Et bien loin de nos petites habitudes. Je sais que tu es très sensible à la culture et je suis sûre que tu aurai aimé découvrir ce village.
      C’est top de voir qu’après 20 ans tu conserves un souvenir aussi présent.
      Gros gros bisous et belle fin de semaine,
      Christèle

  5. Coucou,
    Je découvre grâce à toi.. Ces oeuvres sont très belles, porteuses certaines d’un message qui fait vibrer.
    Tes photos de portes sont aussi très belles.. Mais que cachent-elles? (La curiosité n’est pas un vilain défaut!!)
    Enfin, les sacs et bijoux sont très beaux! Ils donnent envie de ramener l’été avec soi!
    Gros bisous..

    1. Les Carnets d'une Quadra

      Hello Julie,
      Je te remercie pour ton commentaire et je suis ravie de te faire découvrir quelques œuvres d’art de rue d’Erriadh.
      C’est marrant, pour les portes, je me suis posée la même question… mais aucun indice ! A vrai dire les fenêtres sont closes et les murs très épais pour se protéger de la chaleur et des petites curieuses 😉
      Heureusement que nous ne faisons pas les boutiques ensemble, nous aurions tout dévalisé !
      Gros bisous et belle journée,
      Christèle

  6. Bonjour Christèle,
    J’ai adoré la visite
    Je ne connaissais pas
    C’est splendide dépaysant et magnifique!
    Belle découverte
    Bises

    1. Les Carnets d'une Quadra

      Hello ma belle,
      Je suis ravie de voir que mon article te plait.
      Comme tu dis, c’est splendide et dépaysant, on en oublie même qu’on est dans un village !
      Je te remercie pour ton commentaire.
      Bise et belle après-midi,
      Christèle

  7. Hello ma belle Christèle ❤️, j’aime énormément la culture éphémère peinte dans ces ruelles, fragilité, force tout s’y mêlent. On dit souvent qu’une image vaut mille mots (et maux) pour exprimer un sentiment, un contexte. Une belle destination que je note, pleins de gros bisous

    1. Les Carnets d'une Quadra

      Hello ma belle,
      Je te remercie pour ton commentaire. Tu as tout dit… ces œuvres procurent tellement d’émotions.
      J’espère que tu auras l’occasion de découvrir Erriadh.
      Bises et belle fin de journée,
      Christèle

    1. Les Carnets d'une Quadra

      Hello Virginie,
      Je vais bien, je te remercie. J’espère que toi aussi.
      Je suis ravie de découvrir que ces 2 œuvres te plaisent.
      Bises et belle fin de journée,
      Christèle

    1. Les Carnets d'une Quadra

      Hello,
      Je suis ravie de te les faire découvrir. C’était tellement beau ! Et comme tu dis, il devrait y avoir d’autres lieux comme celui-ci.
      Merci beaucoup pour ton commentaire.
      Bises et belle fin de journée,
      Christèle

  8. Coucou Christèle
    Merci pour cette belle découverte et d’avoir partagé ces magnifiques images.
    Ça m’a permis de voyager là-bas le temps d’une lecture, joli art.
    Bisous

    1. Les Carnets d'une Quadra

      Bonsoir Anita,
      Je te remercie pour ton commentaire.
      Je suis ravie de te faire voyager, cette ville est tellement particulière ! J’espère que tu auras l’occasion de la découvrir un jour.
      Bises et belle fin de journée,
      Christèle

  9. Coucou ma Christèle

    Merci beaucoup pour cette jolie visite d’Erriadh, c’est une très belle ville.
    J’adore le street art, ces œuvres sont vraiment magnifiques et très touchantes.
    J’aime beaucoup les portes bleues qui notent le côté méditerranéen de la Ville.
    Ça donne envie de s’y promener et d’aller faire du shopping dans ces petites boutiques.

    Je te souhaite un très bon week-end

    Gros bisous

    Magalie

    1. Les Carnets d'une Quadra

      Hello ma Mag,
      Je te remercie pour ton commentaire.
      Je suis ravie de voir que mon article te plait et que tu es sensible à ces créations.
      Tu retrouves à travers le bleu, des jolies notes de « ton » sud. J’espère que tu auras l’occasion de découvrir cette très jolie ville.
      Gros bisous et belle soirée,
      Christèle

  10. Coucou ma Christèle ! 🙂
    Ha mais que c’est beau ce que font ces « artistes de rue »…Je trouve qu’aujourd’hui, ils ont enfin la reconnaissance qu’ils méritent, car se sont de vraies artistes à n’en pas douter.
    Quant aux portes, j’aime particulièrement : j’en avais également pris plusieurs lors de ma dernière escapade au Mont Saint Michel…elles étaient toutefois moins colorées ! lol
    Merci beaucoup pour cet article qui nous a amené un beau soleil..et du ciel bien bleu <3
    Je pense que tu as passé un très bon séjour !
    Gros bisou et bon week-end ma Christèle 🙂
    Nathalie

    1. Les Carnets d'une Quadra

      Hello ma Nath,
      Je te remercie pour ton commentaire.
      Je suis ravie de voir que tu es sensible au street art, et que tu as trouvé ton bonheur au Mont Saint Michel.
      Les œuvres d’Erriadh sont d’une très grande qualité. C’est vraiment une belle découverte !
      Ce petit séjour était une bulle de bien être et de découverte. Vivement la prochaine.
      Bises et belle soirée,
      Christèle

  11. Hello Christèle,
    Quel bel article ! Je me suis régalée car outre tes infos très intéressantes, j’y ai vu tout ce que j’aime : de superbes fresques, de magnifiques portes travaillées comme des œuvres d’art, des paniers (je crois que je serais repartie avec un exemplaire de chaque, LOL !) et de jolis bijoux. L’œil de Sainte Lucie monté en bijou est également très présent en Corse où je me suis d’ailleurs achetée des BO avec ce coquillage l’été dernier… Gros bisous

    1. Les Carnets d'une Quadra

      Hello Anne,
      Je te remercie pour ton commentaire et pour ton retour sur mon article.
      Je suis ravie de voir qu’il te plait. Ces œuvres déclenchent tellement d’émotions, elles sont tellement impressionnantes par leur qualité, leur taille et tous les petits détails qu’elles contiennent. Je vois que nous avons les mêmes goûts, sacs et bijoux. Il faut que je regarde tes posts pour essayer de retrouver tes BO !
      Bises et belle soirée,
      Christèle

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :