Nature

Alerte danger…

Bonjour les amies-s,

Le froid s’installe en France, on a envie de cocooning et quoi de mieux pour réchauffer l’atmosphère que de faire brûler une bougie, de l’encens…

Mon plaisir est plus que gâché car je viens de lire une étude récente réalisée par l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise d’Energie).

Savons-nous vraiment ce que nous respirons ?

 

Résultat d’images pour encens
Cette étude réalisée par l’ADEME, diffusée sur Environnement Magazine, nous explique que…
«Les émissions de polluants volatils et particulaires de neuf bâtons d’encens, de neuf bougies parfumées et d’une lampe à catalyse issus du marché français, ont été caractérisées dans des conditions réalistes d’utilisation dans une pièce de la Maison Automatisée pour des Recherches Innovantes sur l’Air (Maria) du Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB) », explique la synthèse de l’étude.
Résultat d’images pour test
Après des tests menés selon trois scénarios d’usage – continu, régulier, occasionnel – l’étude conclut que les bâtons d’encens émettent des polluants à des concentrations nettement supérieures à celles émises par les bougies parfumées. « L’utilisation des bâtons d’encens se traduit ainsi par des concentrations élevées en benzène, toluène, éthylbenzène, styrène, formaldéhyde, acétaldéhyde et acroléine. On relève également des concentrations de HAP (Hydrocarbures Aliphatiques Polycycliques) et de particules élevées. Pour les encens, les émissions sont les plus élevées pendant la combustion et pendant l’heure suivant la fin de la combustion avant de diminuer sous l’effet de l’aération », détaille l’étude.
Résultat d’images pour bougies
Concernant les bougies cependant, « seuls le formaldéhyde, l’acétaldéhyde et le toluène sont mesurés à des niveaux de concentration de plusieurs µg.m-3. » Si le rapport indique que les usages les plus courants ne présentent pas de situation préoccupante, « certaines pratiques (fréquence et durée d’utilisation élevées, plusieurs produits utilisés simultanément) et certaines caractéristiques environnementales (volume de la pièce, taux de renouvellement d’air) peuvent conduire à des expositions chroniques dépassant les valeurs repères usuelles, principalement pour les encens (…). »

 

Un étiquetage obligatoire dès 2019

Résultat d’images pour étiquettageLes auteurs de l’étude suggèrent donc de limiter l’usage des produits les plus émissifs : via un étiquetage des désodorisants combustibles pour informer les usagers, ainsi qu’une réglementation. En effet, l’Ademe rappelle dans un communiqué, que « selon un sondage TNS sofres, 68 % des utilisateurs de bougies parfumées et 58 % des utilisateurs d’encens pensent que cette pratique peut avoir un impact positif ou n’a pas d’effet sur la Qualité de l’Air Intérieur (QAI). » Environ un quart d’entre eux les utilisent même dans l’objectif d’améliorer la QAI. En mai dernier, un décret a rendu obligatoire au 1er janvier 2019, l’étiquetage des produits désodorisants à combustion sur les informations de sécurité pour l’utilisateur. L’emballage de ces produits devra donc contenir des explications sur les conditions d’utilisation du produit ainsi que des avertissements sanitaires. Pour rappel, en mars 2017, l’association 60 millions de consommateurs avait publié une liste d’une cinquantaine de produits désodorisants contenant des composés organiques volatils (COV).

Eva Gomez, Environnement Magazine

L’encens et les bougies parfumées sont généralement synonymes de bien-être, chassant les mauvaises odeurs et répandant un parfum agréable, mais la vérité est bien moins bucolique

On achète de l’encens pour purifier l’air intérieur. Le marketing autour de ces produits met en avant des ambiances « zen » de manière à suggérer l’idée que ce produit est naturel, bon pour notre santé.

Il s’agit bien d’un discours marketing, une plaisanterie de mauvais goût quand on regarde dans le détail les substances que l’on respire quand les produits brûlent. Au final, l’air est encore plus pollué à cause de l’encens et des bougies parfumées. La faute aux substances toxiques présentes dans la plupart des produits censés désodoriser.

Il ne faut pas mettre tous les produits dans le même panier… MAIS !

Il existe de l’encens naturel ?

Résultat d’images pour naturel logo

Il proviendrait d’une plante, petite branche d’arbre ou fleur. Ces arbres et plantes sont rares et, de fait, en nombre insuffisant pour produire l’encens nécessaire à l’usage des populations : l’encens naturel est donc très difficile à trouver.

Ainsi, la plupart des bâtons d’encens sont chimiques, de la même manière que les bougies parfumées sont chargées en parfums de synthèse.

Encens et bougies : produits toxiques mis en cause

En se consumant, les bougies parfumées et l’encens émettent donc des substances toxiques. Voici la liste des produits que nous inhalons…

L’encens

Les substances particulièrement mises en cause sont :

Résultat d’images pour toxiqueLe benzène : un hydrocarbure cancérigène impliqué dans les leucémies et les lymphomes, qui figure parmi les composés organiques volatils les plus dangereux.

Le formaldéhyde : un gaz irritant considéré comme cancérigène.

Les particules : phtalates, styrène et naphtalène.

Les bougies parfumées

Ici, il faut se méfier de :

Résultat d’images pour danger

L’acroléine : un composé organique volatil (COV) fortement irritante des voies respiratoires.

Le formaldéhyde

Les particules

Si toutes les bougies parfumées n’émettent pas forcément des composés organiques volatils, la plupart des encens, en revanche, sont toxiques.

 

Encens et bougies parfumées : des substances cancérogènes

 

Je fais brûler régulièrement des bougies et de l’encens. Les étiquettes sont parfois trompeuses et il est facile de se faire leurrer par un marketing sauvage…

Je vais donc, encore, plus faire attention aux étiquettes des bougies et bannir définitivement l’encens. Je vais sélectionner des bougies naturelles avec une composition clean.

 

Comment sélectionnez vous vos bougies ?

Quelles sont les marques que vous achetez ?

img_7316

 

Je vous souhaite une excellente journée. Gros gros bisous et à très vite.

 

Vous pouvez me retrouver sur FacebookInstagram et Twitter 
Pour me contacter christelevayron@hotmail.com

 

43 comments on “Alerte danger…

  1. Coucou!
    Je pense que tout ce que nous respirons n’est pas mieux ou pire qu’une bougie qui brule.
    La fumée d’un barbecue, la pollution en ville, les produits dans un salon de coiffure ou chez l’esthéticienne, les parfums, la cigarette … Tout ça est très dangereux aussi. Si on devait se limiter à ne respirer que de bonnes choses, on devrait tous partir à la campagne respirer de l’air pur.
    Je brule parfois des bougies Yankee Candle, mais je fais attention à bien aérer la pièce pour renouveller l’air.
    Mais merci quand même pour cet article 😉
    Bisous !

    • Bonjour Lucile,
      Je te remercie pour ton commentaire. Comme tu le dis si bien, il y existe de nombreuses pollutions diverses et variées… sur lesquelles nous ne pouvons pas agir …
      Par contre, nous pouvons limiter celles de la maison par une utilisation plus Green des bougies surtout si on en consomme beaucoup…
      On peut également agir sur les peintures, les fumées …
      Je pense à mes enfants et j’ai envie de faire au mieux ou tout au moins ne pas ajouter d’autres polluants à leur quotidien d’autant plus quand on a la connaissance des effets nocifs de ces produits…

      Bonne fin de journée
      Bisous 😘

  2. Tu fais bien de rappeler cela, beaucoup de gens ignorent la toxicité des bougies bon marché ! Pour ma part je n’achète que des produits artisanaux parfumés aux huiles essentielles mais c’est pas donné ! Biz

  3. Coucou Christèle,
    Il me semble avoir vu, il y a plus d’un an, une émission « on est pas des pigeons » qui parlait des dangers des bougies parfumées avec des compositions plus que douteuses pour notre santé ! j’en ai effectivement chez moi, mais en faite, je ne les allume jamais car ça me sert uniquement de déco ! il faut se tourner vers des produits de qualité avec des huiles essentielles, tu y mets le prix mais c’est sans danger !
    Bisous !

    • Hello Val,

      Oh c’est dommage, je n’ai pas vu cette émission … le titre est clair 😁👍

      Au moins, tu as résolu le problème en ne les allumant pas …
      Comme tu dis, il faut se tourner vers des produits de qualité ou les fabriquer soi même 😉

      Gros bisous 😘 et bonne soirée

  4. Coucou
    Quel article ! Merci à toi.
    Pour ma part je n’utilise plus d’encens depuis longtemps mais je suis une fan des bougies et j’en ai partout chez moi car j’adore ce coté cocooning. Je les prends sans parfum pour la plupart même si parfois je craque pour certaines odeurs mais j’aère régulièrement mes pièces donc ça compense non ?
    Je me fourni chez Ikéa….marque à vérifier en attendant le fameux logo en 2019.
    Bises et Bonne soirée

    • Hello,
      Merci beaucoup 😊 pour ton message 💖

      C’est vrai que certains parfums sentent tellement bons que c’est dur d’y résister 😩
      Comme tu dis vivement les nouvelles étiquettes 2019.

      Gros gros bisous 😘 et bonne soirée également ✨

  5. Hello ma belle, j’ai déjà lu des études la dessus et vu que c’était pas anodin, depuis que mon fils est allergique je n’en utilise que rarement et pourtant j’adore l’encens et les bougies !!! des bisous

    • Hello,

      Comme je te comprends, mon petit doudou est également allergique… et comme tu le dis respirer autant de produits toxiques n’est pas anodin…
      Merci beaucoup pour ton message <3

      Gros bisous et bonne journée,

  6. Je ne savais pas l ensens si toxique! Je n utilise que très rarement des bougies parfumées car je suis toujours déçue par l odeur. J achète des bougies simples en rajoutant quelques gouttes d huiles essentielles suivant mes envies. Merci pour cette article très intéressant. Bonne soirée

    • C’est marrant tout comme toi je pensais que l’encens était plus « naturel » donc moins nocif et c’est tout le contraire…
      Quelle bonne idée d’ajouter des huiles essentiels dans une bougie simple <3

      Merci beaucoup pour ton commentaire <3

      Gros bisous et bonne journée,
      Christèle

  7. salut j’aurait pas penser que c’était aussi nocif mais ton article nous rappelle qu’on doit encore plus faire attention au composition et les étiquettes des produits qu’on utilise bonne soirée

  8. Ahhhh!! Non!! je ne veux pas lire ça!!!! lol
    J’aime trop les bougies!!
    Bon, l’encens, je n’en utilise jamais, moi ça m’écoeure, c’est trop pour moi, mais j’avoue que les bougies c’est tellement agréables!
    Après et je suis un peu rassurée, je n’utilise plus depuis longtemps de bougies « pas chers », car je ne savais pas vraiment ce qu’il y avait dedans, et qu’en plus ça ne sent vraiment rien!
    J’aime beaucoup es bougies de la parfumeuse Annick Goutal, et les Esteban aussi.
    C’est sur, ce n’est pas le même tarif, j’en achète moins et je les utilise moins aussi, mais ça me rassure 🙂

    • Hello,

      Et siiiii 😉
      hélas ce n’est pas un article très positif… mais on peut toujours trouver des solutions…

      Tu fais carrément bien de choisir tes bougies dans certaines marques… même si elles sont plus chères elles ont des parfums beaucoup plus subtiles et durent beaucoup plus longtemps… <3

      Gros bisous et bonne journée,

      Christèle

  9. Bon….j’avoue adorer les bougies !
    Je vais regarder tout cela de près !
    Merci pour l’info.

  10. J’ai vu le même article il y a quelques temps, je « savais » plus ou moins que l’encens n’était pas très bon, par contre pas pour les bougies, pas à ce point en tout cas…
    Je vais me renseigner pour des bougies à base de cire de soja, voir si le reste des composants est naturel aussi…

  11. Coucou Christèle !
    J’ai arrêté de faire brûler de l’encens depuis un bon moment mais je ne savais pas du tout que c’était mauvais. Je me doutais que ce n’était pas forcément bon de respirer tout ça, mais pas plus.
    Quant aux bougies, j’avais entendu que c’était mauvais, et malheureusement je suis totalement accro. Je vais essayer de faire plus attention.
    Merci pour cet article très intéressant ♥
    Passe une belle fin de journée, bisous :*

  12. Coucou!
    Un article très intéressant qui me laisse penser que la santé est de plus en plus mise de côté au profit du marketing sauvage! J’avais déjà entendu parler des effets nocifs des bougies parfumées. J’en ai chez moi pour la déco et je ne les allume jamais. J’ai aussi des enfants et je tente de faire attention sachant que nous ne pouvons pas contrôler toutes les sources de pollution nocives. Mais si à la maison, nous sommes attentifs, c’est déjà pas mal…😉
    Merci pour ton article! Un blog très intéressant et agréable. N’hésite pas à passer sur le mien à l’occasion me faire un coucou 😊
    Bisous
    Valerie

  13. Merci encore de ce savoir Christèle! J’apprécie beaucoup!

  14. Je suis choquée !! Ton article m’a ouvert les yeux sur une chose que je ne savais pas. Je suis une utilisatrice régulière de bougie (pas d’encens je n’aime pas) et je ne pensais pas que cela pouvait polluer mon atmosphère à ce point. Merci de m’avoir ouvert les yeux, je serai vigilante quant à la composition de mes futurs achats 🙂
    Bises

    • Bonsoir,

      Tout comme toi, quand j’ai lu l’enquête j’ai été choquée …😡
      Je me suis dit que ce n’était pas possible que je puisse polluer autant mon intérieur …

      Il ne faut pas mettre toutes les bougies dans le même panier mais comme tu le précises il faut rester vigilante 👍

      Gros bisous et bonne soirée

  15. J’avais lu plusieurs articles dans des magazines fiables concernant cette thématique. En effet, apparemment les bougies et l’encens seraient donc à éviter en tout cas à limiter et il faut aussi penser à bien aérer les pièces.

  16. Lorsque j’étais enfant, nous faisions brûler les pelures des oranges sur le poêle de ma grand-mère. Le parfum était naturel et nous adorions ces moments là.

    • Bonjour Elisabeth,

      C’est vrai que ca vraiment très bon.
      Nous faisions la même chose dans la cheminée et nous ajoutions des clous de girofle que nous piquions dans les pelures…

      Souvenirs souvenirs 💖
      Au moins, c’était naturel et sain 😊

      Bises et bonne journée

  17. Merci pour ce rappel, je suis tellement accro à mes Yankee Candles que j’en oublie un truc aussi essentiel que la pollution de mon intérieur !

    • Hello,

      Parfois on se fait plaisir et ce bien être nous fait oublier toutes les cochonneries que nous inhalons ou mangeons …
      Et puis peut être que les Yankee Candles ont une composition clean 😉

      Bisous et bonne fin de journée,

  18. moi j’utilise des bougies de la marque Partylite, c’est à 98% naturel. cire vegetale, fragrance huile essentielles, meche coton, garantie sans plomb.
    ça ne fait pas de fumée noire au plafond.
    vous connaissez ? avez vous déjà essayé ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :